Les études

Les études environnementales 

L’étude environnementale est réalisée par un Bureau d’étude indépendant. Pendant toute la période d’observation, les environnementalistes vont pouvoir observer la faune et la flore. 

L’avifaune, les oiseaux, sont observés pendant trois cycles importants de leur vie : 

AVIFAUNE 

• L’hivernage
• La migration
• La nidification

CHIROPTERES 

Durant la période d’activité forte des chauves-souris, les experts indépendants, de l’agence de Nancy du cabinet Biotope vont enregistrer leur activité en altitude. Nous utilisons un dispositif d’enregistrement automatique placé directement sur notre mât de mesure d’avril à octobre. 

Les études de vent 

Les Vosges possèdent un gisement de vent moyen mais excellent sur certains sites que Electricité de La Saône Lorraine sait mettre en valeur. 

Afin de confirmer nos espoirs, nous avons installé des anémomètres et des baromètres sur le mât de mesure, sur les hauteurs de Serécourt. Ces informations nous servirons à déterminer l’emplacement et la taille des machines. Aujourd’hui, les mesures du mât clignotent au vert ! 

L’étude paysagère 

Afin de respecter le paysage et d’y intégrer au mieux le Parc Eolien, un Bureau d’étude indépendant est mandaté par Electricité de la Soane Lorraine afin de réaliser une étude précise. Elle caractérise les détails spécifiques du territoire en prenant en compte tous les éléments remarquables, monuments historiques (comme l’Eglise Saint-Brice à Isches), et la topographie. Notre Bureau d’étude concevra des photomontages afin de se projeter et d’imaginer au mieux le rendu final. Le rapport final permettra une intégration homogène des machines dans le paysage Vosgien.

L’étude acoustique 

Afin d’anticiper au mieux le niveau de bruit émis par le Parc, 7 sonomètres seront installés dans les jardins des riverains les plus proches de la zone d’étude du projet. Pendant un mois, ces sonomètres mesureront l’intensité du bruit résiduel, qui représente « l’état initial » du bruit ambiant. Grâce au données recueillies, les experts seront capables de modéliser le bruit ambiant attendu après la construction du parc. De cette manière, nous aurons la capacité de comparer le bruit résiduel et le bruit ambiant attendu et assurer que les seuils réglementaires seront respectés. 

Pour rappel :
Emergence maximale autoriséeEmergence maximale autorisée
Niveau ambiant existant incluant le bruit du Parc Jour (7h/22h)  Nuit (22h/7h)
Lamb > 35 dBA  5 dBA3 dBA

52

Sorties sur le terrain réalisées pour les études environnementales

2

Sessions d’observation intensive des oiseaux grâce à un radar spécifique

7

Points d’écoute pour l’étude acoustique

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!

Des questions ?